Chargement

Pour que l’eau de votre piscine soit équilibrée et de qualité, elle doit être correctement traitée. L’eau bénéficie d’un bon traitement quand elle est filtrée puis désinfectée avec un produit adapté.

Les produits désinfectants pour un bon traitement de l’eau. En plus d’être filtrée, l’eau de votre piscine doit être traitée avec un désinfectant pour être parfaitement propre. Le désinfectant de l’eau permet d’éviter la formation d’algues, de bactéries, de calcaire et autres pollutions. Pour désinfecter votre eau, vous avez le choix entre différents produits de piscine ou systèmes de traitement.

Le chlore

Le chlore est un des produits de piscine désinfectants les plus utilisés par les propriétaires de piscine. Il est indispensable pour se baigner dans une eau propre et limpide.

Il présente de nombreux avantages non négligeables :

  • Un excellent antibactérien et algicide : grâce à son pouvoir désinfectant et oxydant, le chlore empêche la formation d’algues et élimine les bactéries.
  • Un produit facile à utiliser : il suffit de verser des galets de chlore dans les skimmers pour que l’eau de votre piscine soit désinfectée efficacement.
  • Un produit peu onéreux : contrairement aux autres types de traitements de l’eau (brome, oxygène actif, électrolyse au sel), le chlore n’est pas cher à l’achat et permet de nettoyer votre piscine à moindre coût.

Toutefois, le chlore peut avoir des effets néfastes :

  • Il peut irriter les yeux et les peaux sensibles. Dans ce cas, il vaut mieux utiliser du brome pour désinfecter l’eau de la piscine.
  • Son odeur peut déranger, même si le principal facteur n’est pas le chlore mais les chloramines produites par la réaction du chlore avec les déchets organiques présents dans l’eau.

Le brome

Le brome n’est pas le traitement de piscine le plus répandu c’est uniquement à cause de son prix car il est aussi efficace que le chlore et bien moins contraignant au quotidien. Le brome est aussi la meilleure alternative pour les personnes allergiques au chlore.

Le brome fait partie de la famille des halogènes, comme le chlore, mais certains le préfèrent car il n’a pas d’odeur. C’est un produit de traitement de l’eau de piscine désinfectant, oxydant et anti-algues. Il élimine microbes, bactéries, algues… pour une eau pure et désinfectée !

Le brome agit malgré les variations de température de l’eau ou les UV. Il est donc idéal pour les spas et les piscines intérieures dont la température de l’eau excède les 30°C. Toutefois, son efficacité dépend du pH de l’eau, qui doit être supérieur à 7.

Il présente de nombreux avantages non négligeables :

  •  Encore efficace à 80% même avec un pH ou une température de l’eau élevée (contre 20% pour le chlore)
  • Pas sensible aux rayons du soleil
  • Doux et complètement inodore
  •  Non irritant pour la peau et les muqueuses
  • Ne contient pas de stabilisant, ce qui évitera la sur-stabilisation de l’eau (très difficile à rattraper)

Toutefois, le brome peut avoir des inconvénients :

  • Cher à l’achat (30 à 40% plus cher que le chlore)
  • À stocker et à manipuler avec une grande précaution car très corrosif lorsqu’il n’est pas dilué dans l’eau
  • Brominateur cher à l’achat

Électrolyse au sel

Votre piscine au sel demande moins d’entretien qu’une piscine au chlore. Il s’agit toutefois de respecter certaines règles.

Encore peu utilisé en France, l’électrolyseur présente pourtant de nombreux avantages :

• il est économique

• il est écologique

• il est compatible avec toutes les piscines

• il produit un chlore naturel sans odeur qui n’irrite pas la peau ni les muqueuses, qui ne provoque pas d’allergies et ne décolore pas les maillots de bain.

La piscine au sel fonctionne sur le principe de l’électrolyse. Il s’agit d’une électrode en titane polarisée par un courant de basse tension qui se pose à la sortie du filtre de votre piscine et qui décompose le sel présent dans l’eau en chlore naturel et en soude caustique.

Une petite quantité de chlore est ainsi libérée de façon permanente, ce qui assure la désinfection de l’eau, tout en évitant les odeurs désagréables et le temps de neutralisation du bassin, consécutifs à une chloration ordinaire. Il faut donc saler l’eau du bassin et maintenir une certaine concentration de sel.

L’électrolyse repose sur un cycle perpétuel car le sel qui s’est transformée en chlore va ensuite se retransformer en sel et ainsi de suite.

 

Régulateur de pH

Le pH de l’eau de votre piscine est une donnée sensible, à contrôler régulièrement… sauf si vous avez un régulateur de pH qui ajustera le taux de pH automatiquement ! C’est un équipement pratique qui vous permet de réduire le temps d’analyse et d’entretien de l’eau de votre piscine.

Le régulateur contrôle le taux de pH plusieurs fois par jour et le corrige dès le moindre écart avec un produit pH+ ou pH-. Il est composé d’une sonde PH de la piscine, pour mesurer le pH et d’un boitier à fixer dans le local technique. C’est sur le boitier que vous pouvez faire les réglages et connaître le taux de pH de l’eau qui s’affiche sur un écran.

Indiquez à votre régulateur de pH le taux souhaité pour votre piscine. Le pH idéal de l’eau se situe entre 7,2 et 7,4, mais il dépend de votre désinfectant et d’autres critères. Votre régulateur se basera sur le taux que vous lui indiquez pour faire les mesures et les corrections nécessaires.

Votre équipement de traitement automatique de l’eau (chlorinateur ou électrolyseur au sel) peut être couplé à un régulateur de pH. Cela est même recommandé pour l’électrolyse au sel.